La Mémoire de la Foi






Les dieux d’aujourd’hui

Lors de la Chute, l’humanité ne fut pas la seule à souffrir: les dieux pâtirent également beaucoup de ce bouleversement majeur de Féérune. Leur sort fut varié: certains d’entre eux périrent (à l’instar de leurs serviteurs), d’autres furent oubliés ou se détournèrent du monde. Des rumeurs racontent que plusieurs dieux seraient devenus mortels, et parcourraient Féérune en quête de leur immortalité perdue.

Unlock Knowledge Locale (DC 18)

Même pour les dieux qui ont survécu, le présent n’est pas rose. L’humanité a perdu le souvenir de leur nom, et de très nombreux mortels sont devenus des “Sans-Foi”, ce qui était proprement impensable dans le monde de l’Avant. Ainsi, les dieux survivants ont du faire le deuil de leur puissance passée: ils ne sont notamment plus capable de permettre à leurs prêtres de ramener un défunt à la vie. La mort est donc totale.

Les dieux survivants

Tous ces dieux ont encore des prêtres les vénérant, et pour la plupart des communautés entières encore tournées vers eux.

Les dieux de la nature

Ils sont majoritairement suivis par des druides ou des personnes vivant hors des communautés. Les druides vénèrent souvent ces deux déesses comme deux visages d’un même dieu. Par exemple, un druide priera la Mère Perdue pour demander de soigner ses amis, alors qu’une prière pour frapper de foudre ses adversaires sera adressée à Notre Dame des Tempêtes.

Les dieux élémentaires

Ils n’ont pas de culte, sauf exceptions.

  • Akadi, la Reine de l’Air.
  • Grumbar, le Seigneur de la Terre.
  • Istisha, le Seigneur de l’Eau.
  • Kossuth, le Seigneur du Feu.

Les panthéons raciaux

On ignore si les elfes, nains et autres races non-humaines ont conservé leur panthéon, ou même si ceux-ci ont survécu.

Les Voies

Enfin, certains mortels pétris de spiritualité ont décidé de remettre leur humble existence entre les mains de principes fondamentaux, sous la forme d’une philosophie complexe mais porteuse d’espoir. Après la Chute, ceux-là se sont détournés des dieux, leur reprochant de ne pas être intervenus. En conséquence, plusieurs voies ont vu le jour, proposées par ceux qui cherchaient une alternative spirituelle à la vénération d’entités lointaines et impuissantes face à la destruction du monde.

Chacune de ces voies est pour beaucoup une croyance ou encore une manière d’aborder le monde. Pour d’autres, elles sont des points de repère dans un monde détruit et sans espoir, une pierre angulaire qui soutient l’existence entière.

Les voies les plus courantes sont:

La Mémoire de la Foi

Shards of the Weave Lithrac