La Mémoire de l'Art





La magie après la Chute

S’il y a bien un domaine que la Chute a bouleversé, c’est la magie. Alors que la Toile était détruite, les mages ont été pendant longtemps dans l’incapacité de lancer quelque sort que ce soit: la magie arcane, omniprésente dans le monde de l’Avant, était en péril.

Il arriva alors quelque chose d’inattendu: de plus en plus de personnes ont découvert en eux une puissance magique parfois futile, parfois phénoménale, et ce indistinctement de la race, du sexe ou du niveau d’éducation. La magie instinctive fit ainsi surface. Actuellement, on estime que la quasi-totalité des lanceurs de sorts arcaniques sont des sorciers qui puisent en eux-même l’énergie nécessaire à canaliser leurs sorts.

Cependant, des rumeurs persistantes parlent de mages des temps anciens qui utiliseraient toujours un livre de sort, et capables d’une grande versatilité, mais on n’en sait pas plus.

Les loci

Après la destruction de la Toile, on vit apparaître des puits de magie arcanique, capable d’alimenter de puissants rituels pour qui saurait s’en servir.

Par contre, leurs pouvoirs sont encore très mal connus. L’un de ces pouvoirs semble être de pouvoir réactiver des objets magiques latents.

Les objets magiques

Lorsque le cataclysme magique frappa Féérune, tous les objets fabriqués à partir de la Toile furent également affectés: les potions perdirent leurs vertus, les parchemins tombèrent en poussière, et les armes perdirent de leur tranchant.

Une découverte récente de la compagnie est que les loci ont semble-t-il la capacité de restaurer les capacités originale (latentes) des objets, moyennant un rituel particulier.

Les Larmes

Certaines personnes arborent d’étranges taches de naissance d’essence magique, communément appelées Larmes, à cause de leur forme chez une grande partie de ceux qui sont affectés.

La Mémoire de l'Art

Shards of the Weave Lithrac